paris skyview
26/08/2019

Une charte pour l'urbanisme temporaire à Paris

  • #ODD11
  • #AMÉNAGEMENT ET IMMOBILIER
  • #Elogie-Siemp
  • #Icade
  • #Paris Habitat
  • #RATP
  • #Semaest
  • #Soreqa
  • #Caisse des Dépôts et Consignations
  • #Gecina
  • #Paris Batignolles Aménagement
  • #RiVP
  • #Sogaris
  • #SNCF

Au fil des années et grâce à la conduite de projets marquants comme celui des Grands Voisins (Paris 14e), l’occupation temporaire s’est peu à peu imposée comme un mode légitime et avantageux d’usage de l’espace urbain et comme un outil de préfiguration urbaine et d’innovation sociale. Réhabiliter l’existant, expérimenter et faire cohabiter des nouveaux usages, donner accès à l’espace à tous types d’acteurs, y compris les plus vulnérables : voilà le programme de l’occupation temporaire. 

Ces nouveaux modes de faire contribuent pleinement à la résilience urbaine en apportant des réponses à de nombreux défis : l’hébergement d’urgence, l’accueil de nouvelles pratiques artistiques, écologiques et sociales, d’événements festifs peu compatibles avec la densité parisienne, l’entrepreneuriat, la création artisanale, l’échange culturel et social, l’insertion et l’expérimentation.

Cet engagement est inscrit dans le Plan Climat de Paris qui entend notamment répondre aux besoins en matière de renforcement des capacités d'accueil des publics fragiles.

Parce que l’urbanisme de demain est celui du déjà-là, parce qu’une ville dense ne peut pas se permettre de geler plusieurs milliers de mètres carrés de ses bâtiments pendant de longues années, il est nécessaire de se saisir collectivement de l’enjeu de l’urbanisme temporaire et de développer les outils de son développement, en particulier dans la conduite des grands projets urbains du territoire.

L’urbanisme transitoire est entendu ici comme la mise en œuvre de projets d’occupation intercalaire de surfaces dont le propriétaire n’a pas usage immédiat et qui, compte tenu de leurs caractéristiques spécifiques, peuvent accueillir certaines activités pour une durée limitée, convenue au préalable et que chaque partie prenante s’engage à respecter.

L’ensemble des signataires de cette Charte partagent ensemble l'ambition collective de concevoir et faire la ville autrement, en l'ouvrant à des projets d'urbanisme transitoire