Paris
29/06/2020

Le fret ferroviaire, levier d’une économie forte qui concilie production et climat

  • #ODD13
  • #SNCF

4F « Fret Ferroviaire Français du Futur » est une alliance inédite, réunissant les acteurs du fret ferroviaire en France notamment la SNCF, a présenté son plan de développement visant à répondre aux grands enjeux environnementaux, climatiques, de santé et de relance économique.

Ce plan ambitionne de doubler la part des marchandises transportées par le rail en France, en passant de 9% à 18% de part de marché d’ici à 2030, et d’opérer ainsi un rattrapage avec l’Europe face à certains pays européens qui transportent déjà plus de 30 % de leurs marchandises par le rail (Suisse, Autriche).

Le transport intérieur terrestre de marchandise en France représente environ 370 milliards de tonnes-kilomètres qui sont essentiellement réalisés (89%) par la route.  Pourtant le fret ferroviaire est un élément important de la politique climatique, en effet le rail consomme 6 fois moins d’énergie et émet 9 fois moins de CO2. Il peut donc contribuer à réduire considérablement les émissions de CO2 du système de transport actuel qui représente 39 % des émissions totales françaises.

 

Afin d’atteindre l’objectif de doubler la part modale de 9% à 18% en 2030, l’Alliance 4F s’en remet à trois piliers :

  • Le secteur ferroviaire,
  • Les infrastructures 
  • L’ État.

Les acteurs du ferroviaire promeuvent une coopération avec les acteurs du transport routier et fluvial pour orienter la croissance des transports vers la décarbonation. Ils ont besoin d’un gestionnaire d’infrastructure qui se fixe comme priorité la qualité de service et l’investissement dans la rénovation et la capacité du réseau. Pour soutenir ces investissements, l’Etat Français, avec le soutien de l’Europe, doit promouvoir énergiquement le report modal vers le rail pour une logistique « propre ». Outre les effets multiplicateurs sur l’économie et sur l’emploi des territoires, ces investissements seront compensés dès 2035 grâce à l’évitement de coûts externes.

Le projet de la coalition 4F n’est pas un plan de survie post Covid : c’est plan de sauvegarde et de développement à moyen et long terme. Chaque milliard d’euros investi dans le programme que nous proposons, dégagera 2 milliards d’euros de co- bénéfices sur 20 ans valorisables pour la santé et le climat
Frédéric Delorme, Président de SNCF Transport Ferroviaire et Multimodal de Marchandises