paris

ELOGIE-SIEMP

Elogie-Siemp

En quelques mots

Née de la fusion entre Élogie et la Siemp, la société Élogie-Siemp, 3ème bailleur social de la Ville de Paris, gère un patrimoine de près de 27 000 logements à Paris et en banlieue. Forte de quelque 490 collaborateurs, Élogie-Siemp ambitionne de répondre aux objectifs de la Ville en matière de production de logements sociaux et d’amélioration de la qualité du service rendu aux locataires.

Référent Paris Action Climat

Lionel Mure Voir le profil
La société Elogie-Siemp, 3ème bailleur social de la Ville de Paris, développe et gère son patrimoine de près de 27 000 logements.

Au titre de son activité, elle s'inscrit pleinement dans les objectifs du Nouveau Plan Climat et participe notamment à produire des constructions nouvelles performantes et à améliorer son parc existant. Ainsi, elle s'attache à lutter contre le changement climatique, maîtriser les charges de ses locataires et végétaliser la ville.

En tant qu'entreprise, forte de 490 collaborateurs, elle vise aussi à déployer sa responsabilité sociale et à mobiliser l'ensemble de ses parties prenantes.

La signature de la Charte Paris Action Climat niveau or traduit donc son engagement fort dans la réduction de son empreinte environnementale.

Stratégie Développement Durable

3 Bonne santé et bien-être
  • Agir sur l’identification et la recherche de solutions sur les sujets suivants : Pollution de l'air, Qualité environnement intérieur, Bruit, Substance chimique, Impact climatique, Pollution des sols,Amiante & Plomb
  • Améliorer la qualité de l'air intérieur en lien avec le Plan Parisien pour la Santé Environnementale: basé sur un cahier de prescriptions, développper des composantes de confort acoustique (A+ sur les revêtements muraux)
  • Les personnes vulnérables font l’objet d’une vigilance par le personnel (gardien) créant également un rôle de veille sociale, dans le cadre des plans canaicule mis en place par les collectivités territoriales.
  • Élogie-Siemp prend en main l’exposition des locataires et salariés aux risques sanitaires et souhaite s’engager dans la suppression du danger et l’identification des sensibilités des locataires à moyen et long terme
5 Egalité entre les sexes
  • Maintien de la parité proche de « 50/50 » au comité de direction
  • Maintenir l’index d’égalité Élogie-Siemp à un niveau égal ou supérieur à la situation actuelle (99/100 en 2019)
  • Politique RH axée sur l’égalité professionnelle et comptabilise 58% de femmes en CDI dans ses effectifs dont 13% sur des fonctions de cadres, de directeurs ou de cadres dirigeants.
6 Eau propre et assainissement
  • Réduire à 100L/jr/hab les consommations d’eau du patrimoine
  • Faire du patrimoine d’Elogie-Siemp une référence en matière d’économies d’eau (donner aux locataires les moyens de réduire les consommations d'eau potable)
  • Intégrer dans la mesure du possible un système de récupération d’eau de pluie sur les opérations nouvelles. 15 équipements de récupération d’eau de pluies ont été référencés à date
  • Tester l'eau non potable dans les logements (opération pilote pour 2030)
  • Sur demande des locataires le remplacement des baignoires par des douches est réalisé
  • Déploiement des dispositifs hydro-économes : en 2017, 44% du parc sont dotés de dispositifs hydro-économes
  • Le contrat d’entretien de robinetterie démarré en 2018 prévoit une pose d'un kit d'équipements économiseurs d'eau sur 100% des équipements et la réparation rapide (intervention <24h) des fuites privatives
  • Renouvellement et généralisation des compteurs d’eau individuels est en cours de préparation
  • Élogie-Siemp sensibilise les locataires aux bonnes pratiques liées à la consommation d’eau
7 Energie propre et d'un cout abordable
  • Objectif 2030 : Amélioration de l’efficacité énergétique (kWh/m2) du patrimoine de 40% et une baisse des consommations du patrimoine de 33%
  • Objectif de production locale de 10% du besoin en énergie renouvelable en 2030. À date, moins de 1% en production locale
  • Objectif 2030: Mix énergétique à 35% renouvelables. À date, la part d’énergie renouvelable dans le mix énergétique est de 21%
  • 85 installations solaires thermiques, couvrant 1704 logements: ce parc solaire thermique représente une capacité de production de chaleur de l’ordre de 1500 MWh/an2, soit 0,5% de l’approvisionnement énergétique total
  • Production d’EnR par les pompes à chaleur (PAC) : 4 sites équipés totalisant 42 logements
  • Développer le patrimoine électrique en SmartGrid
  • Mise en place en cours d’un système de télésurveillance en chaufferie (Getraline)
9 Industrie innovation et infrastructure
  • Innover dans l’offre au locataire en matière du mutualisation des espaces (parkings, toitures, patrimoine intercalaire …) et dans la valorisation de leurs usages
  • Lancer des appels à projets innovants (Ex : Parisculteurs à LCSC)
  • Partenariat avec CSTB’Lab et les pépinières d’entreprises pour construire les solutions de demain
  • Intégration d’outils d’écoconception (ACV, Bilan Carbone, évaluation du confort d’été)
  • La récupération d’énergie sur Eaux Usée est également mise en œuvre par Élogie-Siemp il y a 10 ans environ et reconduite dernièrement dans une opération de transformation de bureaux en logements au 10 rue de Londres
  • Mise en place d’une serre agricole sur le toit de l'immeuble 20-22 rue Sorbier
  • Mise en place d’un outil de gestion technique sera la pierre initiale de la politique généralisée du BIM sur le patrimoine
  • Mise en place d'un marché avec Intent Technologies qui donnera des données d’entretien sur les chaudières individuelles
10 Inégalités réduites
  • Poursuite du budget participatif locataire (100 000€ en 2019)
  • Structuration de l’observatoire des charges
  • Garantir un service de chauffage accessible à tous
  • Élogie-Siemp s’engage également dans sa politique d’achats, par la mise en place de clauses d’insertions dans ses marchés ou le recours aux régies de quartiers
  • Le programme exigeant de réhabilitation de 40% du parc dans les 10 prochaines années participe également à lutter contre la précarité énergétique
  • Avec 21% des logements situés en Quartiers Politique de la Ville, Élogie-Siemp assume pleinement ses missions de Développement Social Urbain
11 Villes et communautés durables
  • Rendre accessible aux locataires et collaborateurs les mobilités bas-carbonées (vélo/trottinette...)
  • Réduire de 30% les émissions des transports des chantiers
  • Tendre vers 90% des déchets valorisés/réemployés pour le chantier et les locataires/collaborateurs
  • Signature, en 2019, de la charte municipale en faveur du développement de l’occupation temporaire destinée à permettre un réemploi des bâtiments et terrains en attente de réhabilitation
  • Le taux de sites disposant d’un espace de stockage vélo est de 94%
  • Une politique de chantiers responsables, avec la désignation systématique d’un « responsable chantier propre » sur chaque opération afin de gérer au mieux les impacts des opérations, de suivre les déchets de chantier et de leur devenir
  • L’accès des locataires au tri sélectif est quasi généralisé sur le patrimoine (99%)
  • Généraliser le compostage collectif: Le compostage pied d’immeuble est développé avec le support de la ville de Paris avec 10 installations en service à ce jour
  • Un poste écogestes a été créé en 2018 pour animer dans un premier temps le sujet déchets. Son rôle est d’assurer un support technique aux services de proximité et d’animer le blog
12 Consommation et production responsables
  • Développer l’emploi de matériaux de construction à faible contenu carbone
  • Développer le réemploi grâce aux Rex : L’opération rue des Fuchsias a notamment permis le réemploi de 80% des déchets de chantier dans des usages
  • Mettre en place le réemploi de l’électroménager, informatique et mobilités (vélo) pour lutter contre l’obsolescence des équipements.
  • Favoriser les initiatives des locataires basées sur les circuits courts et l’entraide
  • Favoriser les projets d’agricultures urbaines
  • Développer les espaces de production de légumes et de fruits
  • Poursuite de l’application de la charte "occupation temporaire"
  • Élogie-Siemp participe également au déploiement de la collecte de biodéchet organisée par la ville de paris, déployée sur le 2ème arrondissement et en cours de généralisation sur le 19e
  • Un partenariat avec l’association TissEco a été mis en place pour permettre la mise à disposition de containers à recyclage textile en pieds d’immeuble
  • Mise en place d'une démarche d’amélioration continue au fil des renouvellements de ses marchés d’approvisionnement (papier PEFC, fournitures labellisées...) et recherche de modération dans les besoins (travail sur la dématérialisation des documents
  • Projet de réhabilitation (142 logements) et de surélévation (6 logements) des rues de Tlemcen et des Amandiers basé sur une ossature bois
  • Signataire de la Charte Bois Construction et de la Charte pour un Urbanisme Temporaire: Recherche de solutions recourant aux biomatériaux et utilisation maximale des bâtiments existants
13 Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques
  • Objectif 2030: Réduction de 45% des émissions de GES sur le périmètre global du Bilan Carbone (en TCO2) grâce à l'éradication du patrimoine aux étiquettes énergies E/F/G ; la décarbonation des énergies de réseau; le plan d’entretien du patrimoine
  • Développer massivement l’emploi de matériaux biosourcés et bas-carbone pour la construction (et réduire l’usage du béton)
  • Maîtriser le confort d’été des logements livrés
  • Réalisation d'un bilan carbone: la contribution majeure revient au chauffage et à l’eau chaude des logements (74%). Les activités de développement et de réhabilitation représentent une contribution significative (20% du bilan en cumul)
  • Plan d’action initié en 2018 pour remettre le parc d’installations solaires au meilleur niveau de fonctionnement
15 Vie terrestre
  • Traiter 30% du potentiel de re-végétalisation et de perméabilité du patrimoine
  • Construire et réhabiliter avec le plus haut niveau de qualité de végétalisation et de perméabilité
  • Zéro artificialisation de foncier nette : « Débitumisation » maximale lors des réhabilitations et favoriser les surfaces perméables des constructions
  • Développer un permis de jardiner pour les locataires
  • Faire du patrimoine d’Élogie-Siemp des espaces à fort pouvoir d’accueil de biodiversité (végétale et animale).
  • Limiter la pollution lumineuse
  • Réactualiser le cahier des charges espaces verts et prévoir un accompagnement locataires sur les changements d’habitudes d’entretien des espaces verts
  • 100% des espaces verts entretenus selon des pratiques favorables à la création et au développement de la biodiversité (gestion différenciée des espaces / Information locataires / Vérification zéro phyto)
  • Élogie-Siemp estime ses espaces verts à 36 hectares de pelouses et 3 hectares de massifs divers
  • À Paris, 1 400 m2 de surface sont vouées à l’agriculture urbaine, et 8470 m2 de surfaces végétalisées ont été créées depuis la signature de la charte « 100 hectares »
  • Participation à l’initiative ParisCulteurs 1 & 2 développant ainsi des surfaces agricoles et a également inclus des clauses écologiques à son marché d’entretien des espaces verts
  • Utiliser des méthodes de réemploi pour le traitement des déchets (paillage, compostes végétaux)
  • Faire émerger des pratiques alternatives pour une gestion différenciée des espaces verts avec la volonté de préserver la biodiversité et d'optimiser le budget d'entretien : taille douce, élagage raisonné, introduction de plantes vivaces
  • Création en cours, au 12 rue Monceau, d'un « jardin de pluie », qui permettra de créer un espace végétalisé destiné à infiltrer sur site les eaux pluviales, sans recourir aux égouts municipaux
  • Un projet porté par des associations locales a permis d’installer 3 ruches sur les terrasses du groupe Amandiers dans le 20ème arrondissement
17 Partenariats pour la réalisation des objectifs
  • Travailler avec les acteurs de la finance carbone volontaire pour améliorer la sobriété carbone des projets
  • Développer un fond carbone/innovation pour se donner les moyens d’atteindre les ambitions
  • Partenariat avec la communauté ACV pour développer la construction/rénovation bas-carbone
  • Amplifier le partenariat avec les locataires
  • Mutualisation d’espaces (AMAP/recyclerie – Maraichage urbain / Champignonnières urbaine
  • Développer des partenariats avec les écoles supérieures pour la création de projets concourants au Plan Climat
  • Développer les partenariats inter-bailleurs sur la thématique énergie
  • Renforcer les partenariats existants : Parisculteurs, Tisseco, apiculteurs
  • Pérenniser les actions avec les plateformes de réemploi de matériaux
  • Systématiser le recours aux associations de réparation des vélos
  • Partenariat avec Eaux de Paris est en place pour un système d’alerte de fuite sur réseau
  • Partenariat sur la thématique de l’innovation avec le CSTB’Lab, datant de 2017, qui promeut et valorise les travaux du CSTB, le transfert de technologies des jeunes entreprises innovantes sur les domaines du bâtiment et du numérique
  • Signataire de la charte 100ha pour végétaliser Paris

Les communautés d'Elogie-Siemp