SCHNEIDER ELECTRIC
18/09/2020

Climate Week NYC : Schneider Electric lance une nouvelle initiative autour des ODD des Nations unies, et renforce et accélère ses engagements pour un monde neutre en carbone (#ODD13)

  • #ODD13
  • #Schneider Electric
  • Schneider pousse ses engagements en faisant des ODD la boussole de sa stratégie de développement durable
  • Le Groupe ajoute un objectif audacieux de neutralité carbone pour 2040 sur l’ensemble de sa chaîne de valeur
  • Il rejoint la coalition « The Climate Pledge » avec des partenaires mondiaux pour pousser le monde à atteindre la neutralité carbone, 10 ans avant l’étape de 2050 de l’Accord de Paris
  • Le Groupe détaille clairement les étapes clés d’ici 2030 pour atteindre ses objectifs validés de 1,5 °C fondés sur des données scientifiques
  • Schneider Electric va éliminer progressivement le gaz SF6 de ses produits d’ici 2025, ce qui permettra d’économiser l’équivalent de 4 millions de tonnes de CO2 par an

Lors de la Climate Week NYC 2020, Schneider Electric, leader de la transformation numérique de la gestion de l’énergie et des automatismes, accélère ses engagements en faveur de la neutralité carbone en 2040, dix ans plus tôt que la trajectoire climatique de 1,5 degré. Ces engagements seront soutenus par la collaboration avec des sociétés comme Amazon, la mise en place d’un vaste réseau de fournisseurs et la conception de solutions innovantes à faible émission de carbone. Le Groupe innove sans relâche pour avoir un impact plus important sur ses clients, par exemple par l’élimination progressive des gaz à effet de serre puissants SF6 de ses produits d’ici 2025, ce qui permet d’économiser environ 4 millions de tonnes d’eqCO2 par an. À l’occasion du cinquième anniversaire des ODD des Nations unies, le Groupe mobilise toutes ses équipes pour innover et progresser dans ses ODD. Il nomme également des ambassadeurs ODD et des équipes chargées de favoriser le changement de l’intérieur.

Ces annonces ont lieu au début de la Climate Week NYC, le sommet annuel sur le climat qui se tient en coordination avec les Nations Unies et la ville de New York (États-Unis). Le sommet se tiendra virtuellement entre le 21 et le 27 septembre, avec la participation de Jean-Pascal Tricoire, Président-Directeur général de Schneider Electric, qui discutera de la manière dont le Groupe renforce son engagement carbone 2019 avec ses clients et ses partenaires.

Schneider Electric accélère et détaille son engagement carbone 2019 et ajoute un objectif de neutralité carbone audacieux pour 2040

Schneider Electric accélère et détaille son engagement carbone 2019, tout d’abord en réaffirmant sa volonté d’atteindre la neutralité carbone dans ses activités (périmètre 1 et 2) d’ici 2025 (en autorisant les compensations), et des émissions nettes de CO2 nulles d’ici 2030, sans compensation. Pour atteindre cet objectif, il faudra tirer parti de l’efficacité énergétique, de l’électrification des procédés à base de combustibles fossiles, de l’énergie renouvelable et des véhicules électriques. De 2017 à 2019, Schneider Electric a déjà réduit ses émissions opérationnelles de 260 000 tCO2eq, soit une baisse absolue de 37 %.

Le Groupe détaille des étapes claires vers sa réduction de 35 % des émissions indirectes (périmètre 3) en 2030, conformément à ses objectifs validés de 1,5 °C fondés sur des données scientifiques. L’intensité en CO2 des achats sera progressivement réduite, en engageant activement les fournisseurs à accélérer leur stratégie climatique et en s’approvisionnent en matériaux plus écologiques (tels que les produits biologiques, d’origine recyclée et certifiés). Schneider Electric s’engage également à réduire les émissions de ses offres pour ses clients de 40 % d’ici 2030, conformément à la trajectoire climatique de 1,5 °C.

En outre, Schneider Electric ajoute une étape audacieuse à son engagement carbone pour 2040 et s’engage à devenir neutre en carbone sur l’ensemble de son empreinte d’ici 2040 (périmètres 1, 2 et 3), soit 10 ans avant la trajectoire climatique de 1,5 °C. Cela signifie que tous les produits Schneider seront neutres en carbone en 2040.

Enfin, Schneider Electric réitère son engagement d’opérer dans une chaîne d’approvisionnement sans émission de CO2 d’ici 2050, c’est-à-dire sur tout le cycle de vie.

Afin de respecter cet engagement, les décisions stratégiques en matière de chaîne d’approvisionnement et de R&D prévoiront une tarification du carbone comprise entre 30 et 130 €/tonne selon les horizons temporels.

L’élimination progressive du SF6 permettra d’économiser 4 millions de tonnes de CO2eq par an

Schneider Electric poursuivra également ses efforts pour démontrer l’impact positif de l’efficacité énergétique et des technologies renouvelables sur le climat. Avant 2025, Schneider Electric démontrera son bilan carbone positif avec ses clients et partenaires, grâce aux économies de CO2 réalisées par EcoStruxure.

Pour parvenir à la neutralité carbone, l’innovation est la clé du changement. Schneider Electric est le pionnier de la technologie sans SF6 qui remplace le gaz par de l’air pur. Le Groupe a récemment lancé une innovation dans les appareils de commutation combinant la technologie de l’air pur et du vide. La première gamme d’appareils de commutation écologiques, SM AirSeT, a déjà été reconnue par les experts de l’industrie dans la catégorie « Économie d’énergie » des Industrial Efficiency Awards lors du salon 2020 de Hanovre et a reçu le prestigieux iF Design Award en début d’année. En éliminant progressivement d’ici 2025 le puissant gaz à effet de serre SF6 de tous ses produits, Schneider Electric évitera l’équivalent d’environ 4 millions de tonnes d’émissions de CO2 par an.

Le SF6 est couramment contenu dans les équipements électriques utilisés pour alimenter le réseau et les installations électriques industrielles, mais en raison de son potentiel de réchauffement global (PRG), il a été répertorié dans le protocole de Kyoto, un traité international engageant les parties des Nations unies à réduire les émissions de gaz à effet de serre et fait de plus en plus l’objet de réglementations et d’efforts axés sur le climat.

La collaboration au cœur de la stratégie pour atteindre la neutralité carbone

En associant technologie, commerce et collaboration, Schneider Electric rejoint des partenaires mondiaux tels qu’Amazon, Infosys et Daimler pour contribuer à la neutralité carbone d’ici 2040 dans le cadre du programme Climate Pledge, une initiative créée conjointement par Global Optimism et Amazon. Le Climate Pledge a été fondé sur la conviction que les entreprises mondiales sont responsables et doivent agir ensemble pour lutter contre la crise climatique. Cette étape est fixée dix ans avant la promesse faite en 2015 par tous les pays membres des Nations unies lors de la COP 21 à Paris, une réunion annuelle organisée pour discuter des progrès de chaque nation dans la lutte contre le changement climatique. À l’époque, l’objectif était clair : maintenir le réchauffement climatique bien en dessous de 2 degrés Celsius, le niveau qui, selon la plupart des scientifiques, constituait le seuil critique. Afin de limiter le réchauffement climatique, le monde doit atteindre un niveau global de « zéro émission carbone » et, pour atteindre cet objectif, il faudra réduire les émissions de moitié entre 2020 et 2030.

Réseau des ambassadeurs ODD, innover le changement de l’intérieur

Ces annonces coïncident avec le cinquième anniversaire des ODD (Objectifs de Développement Durable) des Nations unies, le 25 septembre, lors d’une réunion au cours de laquelle 193 pays ont approuvé 17 ODD visant à atteindre un développement durable pour tous d’ici 2030. Alors qu’il ne reste que dix ans avant la fin de cette période et que l’économie mondiale est frappée par l’impact de la pandémie de COVID-19, Schneider s’est engagé à unir ses forces à celles des gouvernements, des entreprises, des organisations internationales et des ONG, afin de respecter ces objectifs et de donner la priorité à une action durable dans tous les domaines.

Depuis leur lancement en 2015, les ODD sont pleinement intégrés dans la stratégie de développement durable de Schneider et pour aller plus loin dans cette ambition, le Groupe a annoncé le lancement d’un nouveau « réseau d’ambassadeurs ODD ». L’objectif est de contribuer à la sensibilisation, en donnant à nos collaborateurs et à nos partenaires les moyens d’agir, de générer des idées innovantes pour que les dirigeants de l’entreprise puissent prendre en compte et aussi remettre en question leurs objectifs et indicateurs globaux. Il sera composé d’un réseau d’ambassadeurs faisant partie du Groupe (un directeur exécutif chez Schneider) et d’un groupe de travail de 5 à 10 experts et collaborateurs internes (y compris de jeunes talents de l’entreprise) pour chacun des 17 ODD des Nations unies. Cela renforce la stratégie de Schneider dans laquelle les collaborateurs ont toujours été au centre du changement durable et cette nouvelle initiative leur donnera les moyens de contribuer #ODD4.

Ainsi, le Groupe confirme que la pandémie mondiale ne compromettra pas la réalisation de ses objectifs de durabilité pour 2020 et qu’elle maintiendra la barre haute pour ses engagements de 2030 : s’engager dans l’écosystème mondial pour lutter contre le changement climatique et assumer ses responsabilités envers une croissance inclusive.